Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Rentrée littéraire domaine étranger


Image de l'article Rentrée littéraire domaine étranger
Cette année, la rentrée littéraire Belfond, domaine étranger, rassemble quatre voix puissantes, singulières et audacieuses.

L’Amérique, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Autriche, trois premiers romans et une redécouverte Vintage venus d’ailleurs, qui s’attaquent tour à tour à des sujets aussi bouleversants que nécessaires.

Avec Le Sympathisant, Viet Thanh Nguyen nous mène du Saigon de 1975 en plein chaos au Los Angeles des années 1980, et nous livre le portrait saisissant d’un agent double déchiré, en lutte pour ne pas dévoiler sa véritable identité. Prix Pulitzer, prix Edgar du premier roman, finaliste du prix Pen/Faulkner, à la fois fresque épique, reconstitution historique et œuvre politique, une véritable révélation littéraire.

La Tanche d’Inge Schilperoord nous fait entrer dans la tête d’un homme à l’agonie, tant il s’efforce de réprimer ses pulsions pédophiles. Couronné par le Bronze Owl et nommé cinq fois livre de l’année par la presse, une lecture choc, sombre et captivante.

Dans Max et la grande illusion, Emanuel Bergmann nous fait vivre un voyage rocambolesque du Prague des années trente au Los Angeles de nos jours et nous raconte l’histoire d’une amitié improbable entre un enfant aux rêves plein la tête et un vieil homme brisé, rescapé des camps. Une œuvre lumineuse, d’une irrésistible tendresse.

En 1922, Hugo Bettauer, journaliste, romancier, grand provocateur, imagine La Ville sans Juifs, une étonnante satire politique. Alors que Vienne traverse une grave crise économique et sociale, les autorités arrivent à une conclusion imparable : pour sortir du marasme, il suffit de faire partir tous les habitants juifs. Quatre-vingt-quinze ans plus tard, ce qui n’était à l’époque qu’une farce absurde et grinçante apparaît comme une terrifiante prophétie…

Bonne rentrée littéraire, belles découvertes !