Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Lire un extrait


Traduit par Robert DAVREU
Parution le 06 mars 2008
384 pages


Partager cette page

Dans la ville des veuves intrépides
James CAÑON


Déjà lauréat du Prix des Lecteurs de la ville de Vincennes à l'occasion du festival America, James Cañón a remporté le Prix du Premier Roman étranger 2008 avec Dans la ville des veuves intrépides, son livre baroque, foisonnant, éblouissant de fantaisie. La chronique tragico-burlesque d'une bourgade perdue au fin fond de la Colombie, un roman brillant, inventif, hilarant, par le fils spirituel de García Márquez et de Vargas Llosa.
Depuis ce jour où les guérilleros ont débarqué et réquisitionné tous les hommes de la ville, Mariquita tombe en ruine. Seules, livrées à elles-mêmes, les femmes ne savent plus à quel saint se vouer.
Qu'à cela ne tienne. De ménagères soumises, d'épouses dociles, les femmes vont se transformer en leaders politiques de choc, instigatrices flamboyantes d'un nouvel ordre social.
Ainsi, les très moustachues soeurs Morales décident de remédier à leur condition de célibataires frustrées en créant un bordel ambulant ; Francisca, la veuve d'un grippe-sou notoire, mène la grande vie après avoir découvert le magot de son mari.
Et surtout, la ville de Mariquita peut compter sur la tenace Rosalba, la veuve du brigadier, auto-proclamée maire, et sur padre Rafael, seul rescapé de la gent masculine, qui n'hésite pas à se porter volontaire pour assurer la procréation de la nouvelle génération...

Prix littéraires

Prix des lecteurs de la ville de Vincennes 2008
Prix du Premier Roman étranger 2008

Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage Retour à Cayro (N. éd.)
  • Couverture de l'ouvrage Cher monsieur M.
  • Couverture de l'ouvrage Treize façons de voir
  • Couverture de l'ouvrage Sombre Vallée