Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Lire un extrait


Parution le 17 août 2017
240 pages



Partager cette page

Ils en parlent


Quand j'ai vu que Belfond proposait cette lecture en service presse j'ai sauté dessus. Le soir même de la réception je me suis plongée dans ma lecture. J'avais beaucoup aimé son livre précédent « la vallée des ombres ».

Ici, on change complètement de style. Cependant, on se retrouve toujours avec un personnage qui se retrouve seul et abandonné. On y sent la fragilité de cet artiste devenu « has been » endeuillé par la mort de sa grand-mère. J'ai été très touchée par cette histoire.

Le côté musical rajoute de la douceur et de la profondeur à l'histoire et aux sentiments ressentis. Autant la vallée des ombres est dur autant le dernier violon de Menuhin est doux. Au début j'ai été surprise de voir le grand écart que Xavier-Marie Bonnot avait fait entre ses deux romans. Et puis, au fil de ma lecture j'y ai retrouvé des ressemblances; non pas par la forme mais par le fond.

La plume de l'auteur est travaillée et très agréable à lire. Il sait nous toucher et décrire ses personnages de telle sorte qu'on s'y attache.

Ayant perdu mon arrière grand mère très récemment, ce livre m'a aidé dans mon deuil. J'avais peur de lire un roman sur ce sujet mais finalement cela m'a fait du bien. Je me suis sentie moins seule. J'ai donc bien aimé cette première partie du livre.

Je vous le conseille si vous aimez les contemporains, les histoires de vie tristes mais belles...

Pour ma part, je continuerai cet auteur notamment avec son autre roman la dame de pierre que j'ai acheté et fait dédicacer au salon du St Maur en poche.
lenotebookdegwen, Gwen
"Pour ma part, je me souviendrai longtemps de Rodolphe Meyer et du dernier violon de Menuhin, et je suivrai l'écriture de Xavier-Marie Bonnot un virtuose de la plume. "
Dealer de lignes, Dealer de lignes
"Ce livre est merveilleusement écrit. [...] J'aurai eu le temps j'aurai pu le lire en une journée mais finalement je suis contente d'avoir pris le temps de le lire et de le savourer à sa juste valeur.

Encore une fois, Xavier Marie Bonnot nous démontre qu'il n'a plus rien à prouver dans son talent d'auteur, de conteur de belles paroles et qui sait se renouveler.

J'aurai envie de le relire en écoutant toutes musiques décrites dans ce roman. Je pense que je ne peux que vous conseiller de le faire."
Livresaddictblog.blogspot
"C'est un très beau texte, une belle histoire dans un décor de montagne [...] !
Je me suis laissée emporter par l'histoire alors que je connais si peu l'univers du violon.
Ce livre mérite un prix littéraire, en tout cas il figurera en bonne place sur nos tables et en coup de coeur !"
Librairie Charlemagne - Toulon - 83, Patricia
Jeune prodige du violon,le narrateur a joué très jeune les plus grandes pièves sur les scènes les plus mythiques.Pourtant le poidds de la vie,les déceptions sentimentales,l'alcool vont lentement avoir raison de sa célebrité;De cette vie d'antan, il ne lui reste que son instrument:un violon magnifque,le dernier violon de Menuhin.
A la mort de sa grand-mère,il part se réfugier dans sa ferme,isolée dans l'Aveyron; là dans une solitudede plus en plus importante,dernier survivant de sa lignée,rongé par le remords et la culpabilité,aux portes de la folie,il va revenir sur son passé et celui de sa famille.
Xavier-Marie Bonnot est comme ces paysages de l'Aveyron,si bien décris,âpre et sauvage,et elle vous serre à la gorge telle une bouffée de nostalgie.
Librairie Au Vent des mots 13120 Gardenne, Llionel Daubigney
~~ C'est un roman qui soulève beaucoup d'interrogations chez le lecteur, qui l'emmène à réfléchir en prenant des chemins détournés. L'auteur s'amuse à glisser mystères et zones de flou dans son récit pour libérer la pensée du lecteur. Il nous invite à voir au-delà du terre-à-terre, au-delà de l'immédiat, à chercher dans l'étrange et les petits signes autour de nous, les clefs pour répondre aux grandes questions que l'on se pose.

C'est un roman pour le moins original, assez déroutant, auquel je vous conseille de donner sa chance.
La lecturienne
~~J'invite vraiment tous les musiciens à prendre le temps de lire ce livre sur fond musical qui fait également référence aux grands musiciens qui ont jalonné les siècles et laissé des oeuvres inoubliables.
Pause Polars
~~Ce livre est merveilleusement écrit. La musique est tellement présente qu'on a l'impression d'entendre les différentes symphonies décrites par l'auteur. C'est un roman intime et noir, sur les états d'âme d'un artiste sur le déclin qui souhaite quand même s'en sortir.

J'ai passé un agréable moment à lire ce livre. J'aurai eu le temps j'aurai pu le lire en une journée mais finalement je suis contente d'avoir pris le temps de le lire et de le savourer à sa juste valeur.

Encore une fois, Xavier Marie Bonnot nous démontre qu'il n'a plus rien à prouver dans son talent d'auteur, de conteur de belles paroles et qui sait se renouveler.
Livresaddictblog
On referme ce livre comme on ferme les yeux de plaisir. 265 pages d'une tendresse qui nous permet d'en feuilleter une chaque jour pour mieux apprécier le temps qui passe comme un doux violon peut murmurer à l'oreille de ce concertiste déchu. Un livre bouleversant car l'humain qui entre dans le domaine d'une solitude lui permet de mieux repartir à l'intérieur de soi, là où le voyage est le plus dur mais le plus beau.
Actu.fr, Pscal Pioppi la Marne
"Étrange et déconcertant, ce roman métaphorique, tout en subtilité, interroge la condition d'artiste et la solitude inhérente : la part de sauvagerie en nous à laquelle on ne peut échapper, cette pulsion qu'il faut contrôler pour devenir un génie — comme Menuhin, omniprésent, et dont la trace évidente est ce violon, le Lord Wilton, qui apparaît presque comme un être humain, qui a des pensées et des sentiments. "
Les chroniques culturelles, Caroline DOUDET
"C'est triste, et solaire. C'est beau et profond C'est habilement construit et très émouvant. Ça fait aimer la musique et ceux qui la défendent en la jouant comme si leur vie en dépendait."
La Provence, Jean-Rémi Barland

Du même auteur


Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage Indian Paludes
  • Couverture de l'ouvrage Système
  • Couverture de l'ouvrage Le Mal des ardents
  • Couverture de l'ouvrage Dakota Song