Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Lire un extrait


Traduit par Pierre DESHUSSES
Parution le 07 janvier 2016
176 pages


Partager cette page

Le Mépris civilisé
Carlo STRENGER


Après La Peur de l'insignifiance nous rend fous, le nouvel essai de Carlo Strenger. Empreint de l'esprit de tolérance des Lumières, un manifeste pour lutter contre les attaques faites à la liberté d'expression grâce à un concept révolutionnaire : le mépris civilisé.
Le 7 janvier 2015, les valeurs de nos sociétés occidentales ont été bafouées. Le traumatisme, ravivé par les attentats du 13 novembre à Paris, est toujours aussi vif, mais en débattre n'a jamais été aussi délicat. Car si critiquer les croyances qui nourrissent le terrorisme, c'est risquer d'être perçu comme intolérant ou raciste, s'interdire de les critiquer, c'est être prisonnier du politiquement correct et, en fin de compte, risquer de faire le jeu des extrémismes de tous bords.

Pour sortir de cette impasse et réagir avec discernement face aux attaques contre les libertés au coeur de nos démocraties, Carlo Strenger, philosophe, psychanalyste et membre du comité d'observation du terrorisme, crée un concept inédit : le mépris civilisé.

« Je le définis comme une capacité à s'inscrire en faux contre des credo, des comportements et des valeurs, dès lors qu'ils nous apparaissent irrationnels, immoraux, incohérents ou inhumains. »

Renouer avec la responsabilité de s'instruire, refuser d'amalgamer individu et idéologie, Le Mépris civilisé est un rappel indispensable des valeurs humanistes héritées des Lumières, un pamphlet d'une actualité brûlante, un outil indispensable pour oser mener un débat éclairé.

Du même auteur


Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage Vivre en pleine conscience : Marcher
  • Couverture de l'ouvrage Vivre en pleine conscience : Aimer
  • Couverture de l'ouvrage L'Acceptation radicale
  • Couverture de l'ouvrage Vivre en pleine conscience : Manger
 
Ils en parlentTout voir Les médias
"Contre le fanatisme et le polituqement correct complice, Carlo Strenger réaffirme haut et fort nos valeurs de...
Livres Hebdo
Déposer un commentaire