Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Lire un extrait


Traduit par Clément BAUDE
Parution le 17 août 2017
504 pages



Partager cette page

Ils en parlent


<< Thriller d'espionnage, le magistral roman de Viet Thanh Nguyen est avant tout une réflexion sur les replis de l'âme. >>
Livres Hebdo - Avant Critiques, Sean J. Rose
« Magistral. Le Sympathisant est à la fois une restitution dérangeante, fascinante, grinçante de la chute de Saïgon et de ses conséquences, et une radiographie de ce que sont la culpabilité et la trahison ; un futur classique qui interroge ce que nous pensions savoir sur la guerre du Vietnam et sur ce que signifie gagner ou perdre. »
, T.C. Boyle, auteur de Les Vrais Durs
« C'est une profonde joie, étrange, libératoire, que de lire ce livre, sentir qu'au fil des pages un monde brisé renaît de ses cendres. À mes yeux, Le Sympathisant de Viet Thanh Nguyen est un grand livre américain tout autant qu'un grand livre vietnamien, peut-être l'oeuvre ultime dans toute la littérature sur la guerre du Vietnam. »

, Bob Shacochis, auteur de La femme qui avait perdu son âme
« Viet Than Nguyen réussit un double exploit : apporter une voix nouvelle, rare, authentique, au corpus déjà impressionnant de la littérature américaine sur la guerre du Vietnam, mais surtout offrir un roman qui transcende l'histoire et la politique pour toucher à ce thème essentiel en littérature : la quête universelle du soi, de l'identité. »

, Robert Olen Butler, auteur d’Un doux parfum d’exil, prix Pulitzer 1993
« Peut-être faut-il remonter au 1984 de George Orwell pour retrouver un livre qui illustre de manière si tangible comment un tyran, dénué de tout scrupule et doué d'une infinie patience, parvient à laver le cerveau d'un être humain. Si sa résonance contemporaine ne saurait être ignorée, Le Sympathisant dépasse largement nos considérations actuelles sur l'éthique de la torture. Il dépasse aussi la réflexion pourtant passionnante sur nos errements politiques en Asie du Sud Est. Viet Thanh Nguyen transcende l'Histoire même pour sonder la solitude de l'existence, les coûts de la fraternité et les limites tragiques de nos sympathies. »

The Washington Post
"Certainement l'un des romans les plus impressionnants de cette rentrée [...] Cette confession d'un agent secret est plus qu'un roman politique anti-impérialiste. C'est une réflexion subtile sur les ambiguïtés de l'Histoire "comme farce et comme tragédie". Une méditation douloureuse sur la valeur des idéaux."
Le Monde, Florence Noiville
"Ce premier roman satirique et nerveux, nourri de Céline et de Dostoïevski, enjambe la chronologie et les genres littéraires, joue avec les codes du roman d'espionnage, réconcilie l'expérimentation et l'efficacité narrative."
L'Humanité, Sophie Joubert
"Avec l'élégance courtoise d'un diplomate, un humour dévastateur et un rien de tendresse, Viet Thanh Nguyen, par la voix de son "Sympathisant", dit son fait à l'Amérique, brocarde son optimisme forcé, son simplisme, ses compassions feintes et son racisme indécrottable."
Les Echos, Philippe Chevilley
"La hautement talentueux Viet Thanh Nguyen ménage à son intrigue captivante une sorte de double-fond méditatif. Un espace dense dans lequel se déploie une réflexion morale – sur l'engagement idéologique, la légitimité de la violence, l'impossible innocence –, qui exhausse sans cesse cet impressionnant Sympathisant vers le roman philosophique et existentialiste. Pas loin de Graham Greene, plus proche encore peut-être de Camus."
Télérama, Nathalie Crom
"Magistral roman d'espionnage qui se mue en un tour de force littéraire, Le Sympathisant ausculte l'héritage de la guerre du Vietnam et en tire une grinçante critique des rapports entre Occident et Asie. D'une langue tendue et compacte, le lauréat du Pulitzer 2016 transcende son sujet pour s'engouffrer avec fracas dans les angles morts de l'âme humaine. [...] Il dépeint un monde tragi-comique où les hommes, sous couvert de pureté, ne cessent jamais de se mentir à eux-mêmes."
L'Express, Eric Libiot
"A travers la confession d'un homme en colère, Viet Thanh Nguyen embrasse tous les genres : thriller à suspense, satire acide, drame, histoire d'amitié et de trahison, sans que jamais l'unité du récit en souffre. [...] Humour ravageur et drame atroce se côtoient dans ce récit où le détonant choc des cultures recèle autant de comédie que de tragédie. [...] Un livre irrespectueux et sarcastique qui, avec les éléments du roman populaire, touche à la grande littérature."
Paris Match, François Lestavel
"Une réponse tout en nuances à la vision américaine traditionnelle, très univoque, de la guerre du Vietnam. Déroulant avec une redoutable intelligence les méandres d'un homme pris dans un perpetuel entre-deux, il dissèque avec un égal talent les logiques kafkaiennes du régime qu'il sert."
Madame Figaro, Minh Tran Huy
"Un premier roman vertigineux, à mi-chemin du thriller d'espionnage et de l'odyssée identitaire. [...] Magistral."
Les Inrockuptibles
"Ce roman dépasse la réflexion sur les errements politiques, sonde la solitude de l'existence, les coûts de la fraternité et les limites de nos sympathies. Brillant !"
Pep's, Marie-Christine Luton
"Un ouvrage intimiste qui transcende l'Histoire pour questionner la quête de soi, de l'identité, et interroger le sens de l'honneur."
Historia, Farid Ameur
"Ambiance à la John Le Carré, suspense à la Graham Greene, Le Sympathisant reconstitue par le menu la débâcle de Saigon tout en donnant à voir la guerre de façon inédite, sous les deux angles à la fois – américain et asiatique. Aucun manichéisme, donc, dans ces pages où s'entremêlent de profondes méditations sur la trahison, l'impossible innocence, la duplicité, la compromission, le déracinement. Et sur la perte d'identité, lorsque votre engagement politique vous contraint à vivre masqué, en dissimulant votre propre visage sur ce "lit de clous" qu'est l'existence d'un espion. [...] Un coup d'essai qui restera un coup de maître."
Le Temps, André Clavel
"Quel livre étonnant ! [...] Atypique, jouissif, secouant, intelligent, et qui tend un miroir à la bêtise."
L'Echo, Sophie Creuz
"Aucun doute : la voici, la plus belle découverte de cette rentrée."
Le Quotidien du Luxembourg, Serge Bressan
"Destin étourdissant, auteur subjuguant."
24 Heures, Cécile Lecoultre
"Un puissant roman de la conscience, de ses balancements et de ses remords."
Le Canard Enchaîné, David Fontaine
"Pour un premier roman, Viet Thanh Nguyen a fait très fort avec une oeuvre d'une haute ambition."
Les Lettres Françaises, Jean-Pierre Han

Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage L'Aventuriste
  • Couverture de l'ouvrage La Fille du capitaine Penarrocha
  • Couverture de l'ouvrage La Symphonie du hasard - Livre 1
  • Couverture de l'ouvrage Birthday girl