Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Traduit par Daniel BISMUTH
Parution le 21 août 1997
432 pages


Partager cette page

Les Cendres d'Angela
Frank MCCOURT


« Quand je revois mon enfance, le seul fait d'avoir survécu m'étonne. Ce fut, bien sûr, une enfance misérable : l'enfance heureuse vaut rarement qu'on s'y arrête. Pire que l'enfance misérable ordinaire est l'enfance misérable en Irlande. Et pire encore est l'enfance misérable en Irlande catholique. »
« Quand je revois mon enfance, le seul fait d'avoir survécu m'étonne. Ce fut, bien sûr, une enfance misérable : l'enfance heureuse vaut rarement qu'on s'y arrête. Pire que l'enfance misérable ordinaire est l'enfance misérable en Irlande. Et pire encore est l'enfance misérable en Irlande catholique. » Ainsi débutent les incroyables Mémoires de Frank McCourt. Né à Brooklyn en pleine Dépression, de parents irlandais récemment immigrés, il a quatre ans lorsque sa famille décide de rentrer au pays, dans les ruelles crasseuses et humides de Limerick.
Avec des pièces de pneus de bicyclette clouées à ses chaussures en guise de semelles, une tête de cochon pour le repas de Noël et du charbon ramassé sur le bas-côté des routes pour allumer le feu du foyer, Frank supporte la plus misérable des enfances – mais survit pour raconter son histoire avec exubérance et, chose remarquable, sans la moindre rancune. L'inoubliable récit de Frank McCourt réchauffe le coeur aussi facilement qu'il le brise. Superbement écrites, lauréates du prix Pulitzer en 1997, adaptées au cinéma par Alan Parker en 2000, Les Cendres d'Angela ont été saluées comme un véritable phénomène littéraire.

Du même auteur


Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage L'Aventuriste
  • Couverture de l'ouvrage La Fille du capitaine Penarrocha
  • Couverture de l'ouvrage La Symphonie du hasard - Livre 1
  • Couverture de l'ouvrage Birthday girl