Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Les Hommes meurent, les femmes vieillissent
Isabelle DESESQUELLES


Dix portraits de femmes. Quatre générations. Une famille.
Naître, grandir, aimer, donner la vie ou mourir, elles sont toutes à la veille de ces heures qui marquent une existence.

1ère sélection du prix Femina

« La bouche la plus scellée n'empêchera pas un corps de révéler ce qu'on a fait de lui. »

Elles sont dix. Mères, soeurs, cousines, petites et arrière-petites-filles, elles vont chercher un oubli à L'Éden, l'institut de beauté d'Alice. Certaines sont au bout de leur existence, d'autres au début.
Tour à tour, elles dévoilent leurs secrets, leur fragilité aussi. Sans rien dissimuler, elles disent la jouissance et la défaite, l'allégresse à aimer et les renoncements. Les rides et les bonheurs.

Toutes sont terriblement attachantes et font face à un silence qu'elles apprivoisent. Celui d'Ève, l'absente, sans laquelle elles ont appris à vivre.
Autour de son souvenir, elles réapprendront à être une famille.

Fantasques, mélancoliques et troublants, les hommes meurent, les femmes vieillissent.



Dans un précédent texte, Fahrenheit 2010, Isabelle Desesquelles a raconté sa vie de libraire. Elle a depuis fondé une résidence d'écrivains, la maison De Pure Fiction. Les hommes meurent, les femmes vieillissent est son sixième roman.

Du même auteur


Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage Du vent
  • Couverture de l'ouvrage Journée exceptionnelle du déclin de Samuel Cramer
  • Couverture de l'ouvrage La Trêve
  • Couverture de l'ouvrage Les Corps de Lola