Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Lire un extrait


Traduit par Michèle VALENCIA
Parution le 10 janvier 2013
420 pages



Partager cette page


Les Saisons et les jours
Caroline MILLER


Un classique américain méconnu, prix Pulitzer en 1934. « Le plus grand livre sur le Sud et ses habitants », dixit Margaret Mitchell, paru juste avant Autant en emporte le vent, dont il est en quelque sorte le pendant, Les Saisons et les jours ont connu un succès énorme aux États-Unis où il est aujourd'hui étudié dans les écoles.
« Le plus grand livre sur le Sud et ses habitants »
Magaret Mitchell, Autant en emporte le vent

Porté par la grâce de son écriture, un roman naturaliste d'une grande beauté, ode au courage, à la patience et à la foi irréductible de ces fermiers blancs du Vieux Sud, trop pauvres pour posséder leur terre ou leur esclave ; une oeuvre poétique et bouleversante, rythmée par les saisons, les naissances, les drames et les joies.

Prix Pulitzer 1934, Les Saisons et les jours ont connu un succès colossal aux États-Unis, avec pas moins de trente-sept réimpressions de la première édition. Paru en France en 1935 dans une version abrégée, ce livre culte ressort aujourd'hui dans sa version intégrale et dans une toute nouvelle traduction.

Prix littéraire

Prix Pulitzer 1934

Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage Le Poison
  • Couverture de l'ouvrage La Ferme de cousine Judith
  • Couverture de l'ouvrage Une heure avant minuit
  • Couverture de l'ouvrage Mrs. Bridge