Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Lire un extrait


Traduit par Bernard COHEN
Parution le 02 février 2017
352 pages



Partager cette page

Ils en parlent


Mon avis: J’apercevais souvent les romans de Tawni O'Dell en librairie mais je n'avais jamais osé franchir le pas, sans vraiment savoir pourquoi. Lorsque j'ai vu que son nouveau roman était un thriller, en tant qu'amatrice du genre je n'ai pas longtemps hésité. Merci donc aux Editions Belfond pour l'envoi de ce titre. Un ange brûle est un thriller qui prend son temps, non pas parce qu'il n'y pas d'action à proprement parler, mais parce que outre le meurtre de cette jeune fille à élucider, c'est tout le passé de Dove, la chef de la police de Buchanan chargée de l'enquête, que le lecteur va découvrir au rythme de ses souvenirs d'enfance, qui petit à petit refont surface. Un passé assez traumatisant que Dove tentait d'enfouir depuis de nombreuses années, jusqu'au jour où Camio Trully, est retrouvée sauvagement assassinée. Car dans le visage de la jeune fille c'est le cadavre de sa mère que Dove revoit. Et c'est ce qui à mon sens est le plus intéressant dans ce roman, le fait que des morceaux du passé de Dove se recoupent avec l’histoire des Trully. Camio est une lycéenne de 17 ans, intelligente et cultivée, qui malheureusement n'a pas eu la chance de tomber dans la bonne famille. En effet elle est issue d'un milieu pauvre, où le manque d'éducation et de savoir-vivre sont légion, et dont la moitié des membres est soit morte, soit en prison. L'enquête est captivante puisque la victime est intéressante. J'ai beaucoup aimé la façon dont Camio était représentée, comme une jeune fille complètement différente des siens, courageuse, optimiste, qui est bien décidée à travailler dur afin de devenir psychologue pour pouvoir sortir de cette misère et pour ne pas finir comme sa famille, même si malgré tout elle tient à eux. On se prend d'affection comme Dove pour cette jeune fille bien sous tous rapport, mais qui pourtant est devenue la proie de quelqu'un. Dove elle est le personnage un peu caricatural du flic qui a toujours fait passer sa carrière avant sa vie personnelle, notamment parce qu'elle a fait le choix de mettre son passé difficile au service des autres. A 50 ans, célibataire et sans enfants, elle vit seule, et n'a pratiquement aucune vie sociale en dehors de son travail, hormis les visites qu'elle rend à sa sœur Neely. J'ai eu des difficultés au début à m'attacher à cette femme, car je la trouvais assez froide et distante. Elle ne se livre pas facilement, elle n'a pas l'habitude de montrer ses émotions, elle n'arrive pas à s'engager dans une relation affective durable, mais on comprend vite pourquoi par la suite. Au fur et à mesure que l'on avance dans le roman et dans l'enquête, on en apprend plus sur son passé, et c'est une enfance bien sombre que l'on découvre. On comprend alors pourquoi elle s'est autant attachée à Camio, pourquoi elle en fait une affaire personnelle, et surtout on se rend compte qu'elles ont beaucoup plus en commun que ce que l'on pensait. Le récit peut paraître par moment un peu long parce que l'on a uniquement le point de vue de Dove, elle doute et réfléchit énormément sur ses choix de vie et ceux qu'elle a pu faire par le passé, sur son attirance pour son collègue, sur ses parents qui étaient loin d’être les meilleurs parents du monde, sur les petits amis que sa mère collectionnait, et ainsi sur la réputation que sa famille avait... On a parfois l’impression que l'auteure s'éloigne de l’enquête principale, à savoir celle de Camio, mais en réalité pas du tout, et c'est ce qui est habile de la part de Tawni O'Dell . On s’aperçoit que l'une ne va pas sans l'autre, puisque c'est Camio qui va la pousser à affronter son passé, et en même temps ce sont ses souvenirs qui vont lui permettre de résoudre petit à petit le meurtre de la jeune fille. C'est un roman très bien écrit qui offre une profonde réflexion sur les relations familiales, notamment entre sœurs, et plus généralement entre les membres d'une famille recomposée, sur les conflits et les rivalités que cela peut engendrer. Mais il aborde également des thèmes plus durs comme la pédophilie, les abus sexuels, et les violences conjugales. J'avais deviné en partie l’assassin de Camio, mais pas du tout l'histoire de Dove. L'auteure arrive donc à nous tenir en haleine, mais aussi à nous surprendre. Pour conclure: Un thriller assez lent dans lequel plusieurs intrigues autour des relations familiales s’entremêlent, des personnages issus de milieux sociaux similaires bien décortiqués, du suspens et des révélations assez étonnantes... bref un thriller à découvrir. Ma note: 15/20. http://autantenemporteleslivres.blogspot.fr/2017/03/un-ange-brule.html#more
Autant en emportent les livres

Du même auteur


Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage La Symphonie du hasard - Livre 1
  • Couverture de l'ouvrage Birthday girl
  • Couverture de l'ouvrage Les Cendres d'Angela (N. éd.)
  • Couverture de l'ouvrage Max et la grande illusion