Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Lire un extrait


Parution le 06 juin 2013
288 pages



Partager cette page

La Guerre des nains
Danielle THIERY


Une partie de paint-ball tourne mal... et une bande d'adolescents se trouve embringuée dans des trafics glauques entre un groupe de terroristes islamistes amateurs mais dangereux, des policiers véreux, et un couple de jeunes rebelles prêts à tout faire sauter. Ou comment, derrière la banalité d'un décor de banlieue, tous les fils des tensions sociales et des désespoirs tissent une toile explosive... et un suspense tendu.

Quand son pote Olive s'écroule en pleine partie de paint-ball, Biboul croit d'abord que le jeu continue. Mais il s'aperçoit que l'autre est en sang et il file chercher des secours... A son retour, Olive a disparu. Embarqué par qui ? La petite bande de copains est effarée mais tétanisée. L'enlèvement aurait-il à voir avec la cachette d'armes qu'ils ont découverte récemment, dans une précédente partie ? Ils n'imaginaient pas, alors, qu'ils étaient les témoins de quelque chose qu'ils n'auraient jamais dû voir, et se retrouveraient mêlés à des trafics glauques entre leaders islamistes, policiers véreux, et un couple de jeunes ados de leur âge qui se la jouent Bonnie & Clyde : Fleur et Antony... mais vont eux aussi être dépassés par leur jeu. Olive se retrouve enfermé dans une cave avec Fleur, elle aussi embarquée par la mystérieuse bande après une course-poursuite meurtrière qui coûte la vie à Antony.
Une descente aux enfers qu'un inspecteur désespéré, Le Guénec, va accompagner avant d'en dénouer les fils, avec l'aide d'un gosse, Jamal, dit Jaja, fou de vélo et de sa cousine Naïma, et prêt à tout pour la sortir des griffes de la bande d'islamistes qui gravitent autour de son frère, Sélim.
Ultra-violence, amour à mort, mais aussi amour tout court et profonde humanité sont les ressorts de ce polar dense, imbriqué dans une actualité complexe qu'il n'hésite pas à affronter sans tabous.

Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage Route 40
  • Couverture de l'ouvrage La Fille dans le rétroviseur
  • Couverture de l'ouvrage Austerlitz 10.5
  • Couverture de l'ouvrage Et le silence sera ta peine
 
Ils en parlentTout voir Les médias
"Dénonciation de tous les fanatismes, ce polar ultraviolent éclaire d'un regard dénué d'articfices et très...
Déposer un commentaire