Accéder à la recherche
Logo des éditions Belfond

Présentation


LES ÉDITIONS BELFOND EN QUELQUES DATES

1963 : création par Pierre Belfond.
1989 : cession à Masson, groupe d’édition scientifique et médicale.
1993 : fusion avec Les Presses de la Renaissance, alors spécialisée dans la littérature étrangère, sous la direction littéraire de Tony Cartano.
1994 : rachat par le Groupe de la Cité, devient un département des Presses-Solar-Belfond, aujourd’hui Place des éditeurs, filiale d’Éditis.
1995 : la direction est confiée à Françoise Triffaux qui développe avec succès les départements français et étranger.
2005 : la direction littéraire du département français est confiée à Geneviève Perrin.
2012 : la direction littéraire du département français est confiée à Juliette Joste.
2014 : la direction littéraire du département français est confiée à Céline Thoulouze.


BELFOND DOMAINE FRANÇAIS

Dès sa création, en 1963, Belfond s’oriente vers la littérature française en créant des collections de poésie, d’histoire littéraire et de fiction.

En 1994, le domaine français consolide sa réputation dans le grand roman féminin. Françoise Bourdin figure régulièrement au Top 50 des meilleures ventes et séduit un public toujours plus nombreux. Deux nouveautés sont au programme en 2009 avec, au printemps, Sans regrets, qui a pour cadre les pays de la Loire, et, en octobre, Mana a mano, un roman qui nous mène en Camargue, dans le monde envoûtant de la tauromachie. Dans le même registre, Frédérick d’Onaglia, qui connaît un succès croissant, publie en avril 2009 Le Faux pas, une saga familiale se déroulant au cœur des Cévennes. L’année 2009 sera également « historique ». Conforté par le succès de Marie, l’ange rebelle, Gonzague Saint Bris publie en effet La Malibran, la voix qui dit je t’aime, une biographie de la célèbre cantatrice Maria Malibran. Isabelle Delamotte, spécialiste d’Émile Zola, nous offre dans Le Roman de Jeanne un portrait émouvant de Jeanne Rozerot, qui fut la maîtresse et la mère des deux enfants du célèbre écrivain. Elle sera rejointe en automne par Christine Drouard, qui nous présente une autre femme de l’ombre, la fille de George Sand, dans son livre Solange Sand, la folie d’aimer. On retrouve en juin Alain Darne avec L’Hiver de sang, deuxième volet, après L’Été de feu, des grandes heures de la Terreur, à Lyon, durant la Révolution française. En automne, Nicolas Bouchard retrace, dans La Sybille de la Révolution, le destin d’un autre personnage de la Révolution, la voyante Adélaïde Lenormand.
L’année 2009, s’annonce également riche en voix singulières et personnalités originales. Elle s’est ouverte en janvier par la parution d’un recueil de nouvelles d’Adam Biro, Le Marchand de lunettes et mes autres histoires juives, suivi en février du deuxième roman de Valérie Boronad, Los Demonios, et de Trait pour traits, de Brigitte Lozerec’h. En mai paraîtra le roman très attendu de Theresa Révay, Tous les rêves du monde, une fresque historique éblouissante dans l’Europe de l’après-guerre, dans le prolongement de La Louve blanche, grand succès de librairie en 2008 et traduit dans de nombreux pays.
La rentrée littéraire de l’automne 2009 est tout aussi prometteuse, avec la parution du troisième roman d’Hugo Boris, Je n’ai pas dansé depuis longtemps, et l’arrivée de deux nouveaux auteurs aux parcours déjà confirmés : Fabrice Lardreau, avec Nord Absolu, et Liliane Roskopf, avec Un siècle dans la vie d’une femme.
La collection « romans policiers » qui, en 2008, a accueilli deux nouveaux auteurs, Jérôme Harlay et Jérôme Bucy, compte au programme Xavier-Marie Bonnot, qui publie en janvier un roman policier historique ayant pour cadre l’Irlande et le terrorisme des années 1970, Les Âmes sans nom. On retrouve en mars Nadine Monfils, lauréate du Prix Cognac du Polar 2007, avec un thriller décapant, Tequila frappée, et, en avril, Laurent Scalese, avec un policier sombre et profond, La Cicatrice du diable, qui a pour cadre le monde impitoyable des producteurs et scénaristes. Quant à Jérôme Bucy, conforté par le succès de La Chambre d’ambre, paru en 2008, nous offre en automne son deuxième thriller, Les Chauves-Souris.


BELFOND DOMAINE ÉTRANGER

Françoise Triffaux prend la direction de Belfond en 1995 et bâtit une écurie d’auteurs caractérisée par sa richesse et sa diversité. Belfond s’impose alors comme découvreur d’auteurs aussi prestigieux que Monica Ali, Dorothy Allison, Shalom Auslander, Michael Cunningham, Paolo Di Paolo, Richard Flanagan, Khaled Hosseini, Jennifer Johnston, Douglas Kennedy, Herman Koch, Wally Lamb, Mary Lawson, Yiyun Li, Carlos Liscano, Colum McCann, Frank McCourt, Mary McGarry Morris, Darragh McKeon, Haruki Murakami, David Nicholls, Tawni O’Dell, C. J. Sansom, Maggie Shipstead, Lionel Shriver, Jordi Soler, Vikas Swarup, Matthew Thomas, Héctor Tobar, Steve Toltz, Christos Tsiolkas, Fernando Vallejo, Jesmyn Ward, pour ne citer qu’eux.  

En vingt ans, le domaine étranger de Belfond aura réussi à bâtir un catalogue qui couvre tous les marchés, du littéraire au grand public, mais également tous les genres, de la fiction au document. En matière de polar, la collection Belfond Noir accueille Linwood Barclay, Robert Crais, Tom Rob Smith, ainsi qu’un auteur phénomène en France, Harlan Coben. La création en 2008 de la collection L’Esprit d’Ouverture, dirigée par Fabrice Midal, a permis à Belfond de publier de grands noms du développement personnel comme Tal Ben-Shahar, Thich Nhat Hanh, Jack Kornfield, Sharon Salzberg, ainsi que des philosophes comme Christopher Hitchens, Carlo Strenger ou encore Richard David Precht. Enfin, depuis 2013, la maison s’attache à travers sa collection Belfond Vintage à republier des œuvres majeures injustement oubliées comme L’Homme au complet gris de Sloan Wilson, Le Pouvoir du chien de Thomas Savage, Après minuit d’Irmgard Keun, Les Délices de Turquie de Jan Wolkers, Les Aventures de Cluny Brown de Margery Sharp ou bien Mr. & Mrs. Bridge d’Evan S. Connell, entre autres.  



In 1995, Françoise Triffaux takes the lead of Belfond and builds a large and diverse team of authors. Belfond quickly becomes a talent-spotter of prestigious authors such as Monica Ali, Dorothy Allison, Shalom Auslander, Michael Cunningham, Paolo Di Paolo, Richard Flanagan, Khaled Hosseini, Jennifer Johnston, Douglas Kennedy, Herman Koch, Wally Lamb, Mary Lawson, Yiyun Li, Carlos Liscano, Colum McCann, Frank McCourt, Mary McGarry Morris, Darragh McKeon, Haruki Murakami, David Nicholls, Tawni O’Dell, C. J. Sansom, Maggie Shipstead, Lionel Shriver, Jordi Soler, Vikas Swarup, Matthew Thomas, Héctor Tobar, Steve Toltz, Christos Tsiolkas, Fernando Vallejo, Jesmyn Ward, among many others.

Over twenty years, Belfond étranger has built a catalogue covering a large range of genres, from non-fiction to literary and upmarket fiction. Belfond Noir is dedicated to thrillers and Noir, starring Linwood Barclay, Robert Crais, Neil Cross, Tom Rob Smith and a phenomenon in France : Harlan Coben. In 2008, the creation of L’Esprit d’ouverture directed by Fabrice Midal, allowed Belfond to publish mind/body/spirit books with world famous authors such as Tal Ben-Shahar, Thich Nhat Hanh, Jack Kornfield, Sharon Salzberg, and philosophers like Christopher Hitchens, Carlo Strenger or Richard David Precht. Since 2013, within its Vintage list, Belfond republishes literary masterpieces, unfairly forgotten in France, such as The Man in the Grey Flannel Suit by Sloan Wilson, The Power of the Dog by Thomas Savage, A Tree Grows in Brooklyn by Betty Smith, After Midnight by Irmgard Keun, Turkish Delights by Jan Wolkers, Cluny Brown by Margery Sharp or Mr. & Mrs Bridge by Evan S. Connell, among others.

Lire l'entretien avec Françoise Triffaux